Lettre ouverte aux fans français de U2

, par SR&R 22 commentaires

Chaque tournée de U2 est aussi l’occasion pour les fans de se retrouver, de faire connaissance, de mélanger leurs cultures. Pour le meilleur parfois, pour le pire souvent.

Cher fan,

En 1993, mes parents n’étaient pas des hippies, pas plus que des adeptes de l’éducation libre. J’ai donc longtemps pleuré de ne pas avoir pu assister au concert de Vincennes du haut de mes 13 ans. A cet âge, j’étais déjà dans la passion et surtout, toi le fan plus âgé, tu représentais une sorte de modèle pour moi. Si je t’enviais le fait d’avoir une culture concert plus élevée que la mienne, je te trouvais surtout cool, dans le coup, pas dans l’idolâtrie absurde de Bono mais plutôt dans l’amour de la musique et des performances vivantes de notre groupe préféré. Lorsque nous avions communié ensemble pour la première fois au Parc des Princes en 1997, tu m’avais accueilli dans la famille, initié aux rites, et malgré une journée de queue éprouvante et pleine de douleurs aux jambes et aux fesses, j’ai été conquis et rassuré dans ma foi. Il y eut ensuite 2001 et l’Elevation Tour. Fréquentant le forum de U2 Achtung, je trouvais de plus en plus ma place de fan au milieu de mes coreligionnaires. Sans clergé, nous échangions tous dans le respect, un newbie de 14 ans se sentait autant à sa place qu’une bosse roulée de 40. J’aimais ça, j’étais fier d’être comme toi et à tes côtés.

Puis l’Histoire ne se contenta plus de progression ou d’accélération, elle nous fit changer d’ère. C’est ainsi qu’il y eut pour moi 2005, un concert à Bruxelles et une violente découverte du réel : il existe un cordon sanitaire passée la Flandre Française. U2 ou le dernier rempart à l’uniformisation imposée par la mondialisation, toi le fan de l’autre côté de la Flandre ou des Ardennes, tu es différent. Tu es le petit cousin attardé qu’on cache sur les photos de famille et à qui on dit tout le temps : « va jouer dans le jardin et ne parle surtout à personne ». Oui toi le fan belge, tu serais au mieux chez nous un remplaçant de l’équipe réserve des fans de Renaud ou de Johnny. Avec tes tatouages de mauvais goûts, tes patchs Joshua Tree sur ta veste en jean délavée et ta coiffure de mulet, tu imposes ta signature. Fraternellement, je te passe tes t-shirts, casquettes et sweats contrefaits entièrement recouvertes du visage de Bono, à rendre jaloux le conseiller en propagande du trop visionnaire et incompris Kim Jung-Un. Au bord de la dépression et de la crise de foi, je m’en remis à mes frères du presbytère de Sucking Rock And Roll qui tentèrent de me rassurer en parlant d’ « exception belge ». J’avais gagné mon sursis grâce à eux.

Fans de U2 à Nice en 2005. © U2.com

La tournée se poursuivit et, malgré leurs efforts, je sentis le mensonge. Comme des parents tentant de trouver une explication rationnelle à leur enfant, lorsqu’il leur demande pourquoi le Père Noël devant le Monoprix est gros et noir alors qu’il est petit et blond à la Fnac. C’est dur de se l’avouer mais toi le fan français de U2, tu es devenu un beauf, et malheureusement pas un beauf à la Super Dupont, mais un beauf comme ton voisin belge. Ca fait mal… Je me sens le Le Quesnoy des Groseille désormais quand je suis avec toi. Ce concert de Nice, durant la même tournée, finira de m’achever et à la manière de l’éjaculation du pendu, une partie de mon corps, la main droite, resta en activité et d’un clic de souris j’effaçai de mes favoris le forum U2 Achtung. Par hygiène mentale, je ne pouvais plus te fréquenter, tu me renvoyais trop de situations vécues et de propos entendus pendant les files d’attente. Je peux le dire, tu m’as alors donné des envies de meurtre. Un meurtre par strangulation qui en plus de me procurer un effet cathartique assainirait le genre humain. A bientôt dix milliards d’habitants et des problèmes galopants d’eau et de matières premières alimentaires, on doit penser à réguler les choses et tu as le profil du bon candidat, on ne doit pas se mentir.

Les années ont passé et évidemment tu as suivi les technologies et leurs dérives les plus stupides. Si bien qu’aujourd’hui, tu ne conçois plus un concert sans filmer les trois-quart de la performance ou prendre 3000 photos floues de Bono en gros plan. Tout ça à montrer pendant les barbecues du dimanche dans ton petit pavillon de province – vu ce que tu m’as montré jusqu’ici, je doute qu’avec tes amis vous discutiez économie politique, physique moléculaire ou lettres classiques. A moins bien sûr que tu ne préfères partager tout cela sur les réseaux sociaux, et notamment sur ce fameux groupe Facebook rassemblant la crème de la crème du fan de U2 francophone. Tous ensemble. Tu sais, cette page sur laquelle tu as déjà dévoilé ton ignoble tatouage, ou « liké » un palpitant moment de vie du type « quand ton téléphone sonne à la caisse du Leclerc et que ta sonnerie c’est Mysterious Ways ptdr!!! ».

Avoue, tu as même probablement participé à cet énième et pathétique projet de « surprise » à faire au groupe pendant le concert. Suivant toi aussi les délires messianiques de ton idole, tu veux jouer un rôle dans toute ce barnum. Et si ce n’est avec des ballons à gonfler, alors ce sera avec ta casquette de petit chef et ton plus beau marqueur noir lorsqu’il s’agira d’organiser la file d’attente pour la fosse. En croyant instaurer justice et équité dans ta communauté, tu inventes ou cautionnes un système ubuesque qui te conduira bientôt à venir pointer au stade une semaine avant le concert comme un violeur en conditionnelle. Mais quand on compare un concert de U2 à un rêve éveillé, on se doit d’être prêt à toutes les folies. Le principal reste que tu sois au premier rang et que Bono puisse voir ta magnifique pancarte, sur laquelle tu as eu l’idée lumineuse d’écrire ton numéro de téléphone. Sait-on jamais qu’il t’appelle un jour, tu lui diras probablement à quel point la 932ème version de Pride était incroyable.

Discussions

22 commentaires ont été publiés pour cet article.

Élodie

Vous vous croyez supérieurs à la moyenne des fans ? Vous n’êtes juste qu’une bande de gros cons.

Répondre
bertrand

Ce qui me gonfle vraiment par dessus tout ce sont les connards qui essaye de griller tout le monde dans les files. J’en ai secoué 2/3 en porte C le mardi. Bien souvent des espèces d’abruti qui viennent la parce-qu’il on vu de la lumière. A 50 ans passer devant tout le monde ca c’est super naz plus que les tee-shirt.
Vivement soe et sa tournée.

Répondre
Fussy

C’est quoi ces coneries??? Sur acthung confirmation officielle de SOE. Bon ça ok.. mais qui plus est ‘best thing’ comme single.. je me suis amusé à taper ‘best thing’ sur google et je tombe sur des trucs… (accords de couplets d »even better..’ au passage…)datant de mai ou juin… !!mais pire!! D’un tribute faisant déjà la reprise…!!
What’s the fuck?? Je file écouter ‘the fool’

Répondre
Cyril

Il n’y a aucune confirmation officielle, pas plus sur Achtung qu’ailleurs.

Répondre
Carlos

Alors, vous pensez quoi de cette première chanson??
Assez energique non?

Répondre
Fussy

Canon!

Répondre
wiky

Un lien pour l’ écouter en entier ?

Répondre
Fussy

J’avoue m’être enflammé de l’info u2 acthung (juste un tweet relayé..faut que je mette à la page..)concernant ‘best things’ et franchement ça me rassure.. Mais par contre, y a du mouvement ds l’air!!!!

Répondre
Carlos

Confirmé Blackout demain

Répondre
Carlos

Le teaser sur instagram, ca a l’air d’etre du lourd

Répondre
guffanti

Il on aussi tourné un clip a Amsterdam avec 200 personnes. Le titre s’appelle « Black out » et sortirait le 8 septembre

Répondre
unforgettableu2

D’apres les dernieres rumeurs c’est the best thing qui sortirait le 8 septembre
the black out sortirait comme deuxieme single en novembre pour lancer l’album prevu pour le premier decembre
pour ma part s’ils reviennent aux sonorites d’achtung baby meme sans atteindre les memes sommets je ne serai pas mecontent

Répondre
Thefly13

Rumeurs d où ?

Répondre
guffanti

L’article peut heurté certain mais il et vrai. C’etait mon 20e live de U2.
Mon premier c’etait en 87
Ma 8e tournée. J’ai 50 ans. Effectivement depuis le Vertigo tour y a du changement dans le public. Ça coïncide avec les facilités d’achats de billets par Internet. Moi les fans béats qui les voient pour la 1ere fois en live ne me dérange pas Mais les vieux qui comme moi les en vus autant voir plus que moi et qui portent encore des chapeaux ou des tee shirts pourris m’embête beaucoup plus.Tout comme le fait de les voir casser les couilles a tout le monde avec sont smartphone dernier cris en filmant n’importe quoi. Je ne pense pas (du moins je l’espère ) faire parti de ceux la.
Étant donné que je n’ai jamais mis le moindre vêtements ou accessoires qui fassent penser au groupe pendant un live. Je ne me suis jamais abonné à un site de U2 et oui je ne m’extasie plus sur pride en 2017. Et je ne filme rien pendant le live. Mais aller les voir en concert me fait toujours autant plaisir.
Par contre ceux qui me gonfle le plus c’est tous ses putain d’abrutis qui vont voir U2 pour la première fois et qui s’en branle royalement. Ils y vont juste pour faire comme tout le monde et se casse au bout d’une heure pour aller picoler.
Le pire c’est ceux qui critique en se demandant qu’est que c’est que ses morceaux qui jouent et qu’ils ne connaissent pas. J’ai eu beau de leur dire que tous ses morceaux font parti du Joshua Tree ils vous regardent comme si vous parliez une langue qui ne connaisse pas. Oui eux me gonfle beaucoup plus.

Répondre
Hold Me

Je suis un poil plus jeune que toi mais je suis entièrement d’accord. Le plus incompréhensible pour moi est l’absence de lien entre le prix du billet, qui ne se démocratise pas, et le spectateur qui se fout royalement du live. Dans ce cas pourquoi venir?
Bon les smartphones Axel Rose a même arrêté un concert de colère après avoir essayé de parler avec son public.
Après ceux qui ont des tee-shirts, des casquettes…. si c’est leur trip, tant qu’ils ne s’érigent pas « moijairaisonettoiquinarientunespasunvraifan »…..
J’avoue m’éclater toujours autant à les voir sur scène. Tant que cela durera, j’y retournerai.

Répondre
yeah

Ça va pas plaire à un gusse qui vient de temps en temps cracher son venin sous les articles :).

Bon la charge est rude mais je m’y retrouve tant j’ai l’impression d’avoir été dépossédé de mon groupe (qui a tout fait pour, faut bien le dire) et ne plus avoir grand chose en commun avec le fan béat qui considère effectivement que Pride en 2017 ça envoie.

Répondre
Groule

Meme si il y a du vrai dans ce récit , il y a toujours dans vos propos ce petit ton condescendant ( belges, province, vêtement, etc….) qui me dérange.
Mais bon on sait où on met les pieds en venant sur SRNR, ici c’est l’élite :)

Répondre
Sebtana

Les litres plutôt non?

Répondre
Cyril

Tiens encore toi ? On t’a aperçu au SDF avec ton bouc The Edge et ton décollement de racines à la Bono. Manque plus que la muscu d’Adam et le botox de Larry et tu seras au poil. Continue, tu deviens chaque jour meilleur.

Répondre
Seb

Tellement d’accord avec toi sur plein de trucs !

Que les gros nazes en chapeau à clou aillent au diable avec leur cahier et leur feutre à la con.

Quant à la « surprise », ca partait je pense d’une bonne intention.

Répondre
mojito

excellent!!

Répondre
Tery

ptdr :D

Répondre

Ajouter une réaction

Gagnez du temps en vous connectant à votre compte Sucking Rock And Roll.
Ceci vous permettra de ne pas saisir vos nom, adresse e-mail et site internet à chaque commentaire.
Vous pouvez également créer un compte si vous n'en possédez pas.
Se connecter Créer un compte