U2, intermittents du spectacle

, par Cyril 35 commentaires

2010 restera une étrange année pour U2. Une année de concerts, perdue entre la sortie de No Line On The Horizon en février 2009 et la promesse d’un futur album au printemps prochain. Une année sans repère où le groupe alterna entre surprises et déceptions.

Lorsque U2 monte sur scène à Turin le 6 août dernier, il ne fait que reprendre le cours du 360° Tour, laissé en suspens dix mois durant. Une pause prolongée par l’importante opération subie par Bono quelques semaines avant de s’envoler pour les Etats-Unis. Jamais un tel laps de temps ne s’était écoulé entre deux legs dans la, pourtant longue, carrière du groupe. Les concerts succédaient aux albums à intervalles réguliers, sans sortie de route. Mais cette tournée, au nom très vaste – également une première, donnait volontairement une latitude plus grande aux Irlandais. Le désormais presque enterré, Song Of Ascent, devait venir pimenter l’année 2010, il n’en reste qu’un coup marketing. Il y eut donc trente-deux concerts, avec un certain goût d’inachevé.

DECOLLAGE RETARDÉ

larry_bono

U2 avait entrepris de mettre du neuf dans sa setlist. Et ce qui s’avérait prometteur se transforma une amère déception. Disparition de morceaux emblématiques de No Line On The Horizon, une base quasi identique, un morceau d’ouverture inadapté et le retour de vieilleries sans saveur. En quittant le stade Olimpico, les craintes étaient nombreuses sur ce que serait 2010. Et pour quelques concerts qui suivirent, elles se justifieraient amplement.

Pourtant un soir, à Zurich, tout s’emballe. Le fameux «Lift Off» que recherchent ces musiciens plus grands que nature. Passé l’ennui et le boulot accompli sans ferveur, U2 retrouve sa flamme. Après les devoirs imposés par Live Nation, les Irlandais relancent la machine. Exactement au moment où ils viennent se frotter à un public connaisseur, qui ne se contenterait pas d’un majeur levé pour mouiller sa couche confort. U2, le vrai, celui qui est probablement une des plus grandes merveilles live que l’industrie musicale n’ait jamais donné, se mérite. Et tant pis pour ceux qui ne font pas partie du clan. L’Espagne, L’Italie, La France, l’Angleterre, l’Allemagne résonnent autrement dans le cœur de ces quatre types aux incessants besoins de challenges. Pour les autres, sauf soir d’enregistrement, il faudra se contenter du minimum syndical. Cruelle réalité. Un service minimum dont ne bénéficiera pas le Japon. Pour la première fois depuis 1984, le pays ne figurait pas au planning d’une tournée dans cette partie du globe. Il fallait sans doute acheter plus de disques.

2010 est aussi une année d’inédits. Return Of The Stingray Guitar, Mercy, North Star, Glastonbury, Every Breaking Wave, A Boy Falls From The Sky, six morceaux jamais sortis dans les bacs ont fait leur apparition en live. Avec plus ou moins de succès, mais avec l’indéniable intention d’innover. Il y eut même de belles surprises, Hold Me Thrill Me Kiss Me Kill Me, Love Rescue Me et l’improbable arrivée de Scarlet, oublié par l’intégralité des fans, sauf Willie Williams à l’origine du remplacement de MLK. Il serait donc injuste de mettre à l’index un groupe qui a finalement fait sa révolution de palais, modifiant près d’un tiers de son concert d’une année sur l’autre. Mais le fan, le vrai ou le faux, en tout cas celui qui fréquente les pages de Sucking Rock And Roll, ne peut s’empêcher d’avoir un pincement au cœur. Comment expliquer le désaveu subit par No Line On The Horizon ? Dire que les ventes furent loin des attentes d’un groupe comme U2 fait partie de la vérité, mais ce n’est sans doute pas tout.

FAIRE PLACE NETTE AU PASSÉ

adam_edge

Ce groupe, avec une acuité toute particulière, sent lorsque sa musique lui échappe et qu’il ne parvient pas à en tirer tout son potentiel. Non que ces morceaux ne retrouvent pas leur intensité en phase concert, bien au contraire, il s’agit plus simplement d’une magie qui ne se fait pas. Alors bien sur il fallait remplir des stades qui ne l’étaient pas. Oui il fallait rassurer le public américain : U2 était toujours un groupe bien de chez eux et n’était pas devenu Européen et snobinard. Il a donc fallu trancher dans le vif. Virer le morceau d’ouverture, trop emblématique. Supprimer les ultimes – et infimes – références au Maroc, pour cause d’islamophobie persistante. Et tant qu’à faire, mettre de côté le titre éponyme.

A l’instar d’October, Zooropa et Pop en leurs temps, No Line On The Horizon a déjà (trop ?) vécu. Si l’opus produit par Danger Mouse fait bien son apparition au printemps 2011, ses dernières scories ne devraient pas lui survivre. Ainsi va la vie d’un groupe qui ne se pose pas de questions. Ou pas les bonnes. Ou pas celles que certains fans souhaiteraient. Aimer U2, c’est accepter de ne pas vivre complètement dans le XXIème siècle. De ne pas attendre plus qu’ils n’aient jamais donné. Et pire encore pour un fan, être raisonnable.

U2 nous déçoit plus souvent qu’il ne devrait, flirtant régulièrement avec la zone de non retour. Ce moment où la lassitude prend le pas sur l’engouement. Eh puis surgissent des albums si surprenants qu’ils vous glacent le sang. Arrivent des concerts où le groupe vous transporte, vous faisant croire que ce que vous vivez est unique. L’année 2010 ne sera pas de celles qui marquent leur carrière, mais en certains soirs, ces quatre types ont prouvé qu’ils étaient encore prêts à nous botter le cul. De quoi leur accorder un nouveau crédit. Encore un.

Discussions

35 commentaires ont été publiés pour cet article.

Pascal

La Sonuma, sorte d’équivalent belge de l’INA, met actuellement en ligne sur son site les archives de la RTBF, la première chaîne de télévision belge de service public

Ceci nous offre le privilège de voir ou revoir quelques séquences cultes :
Avec Simple Minds dans Génération 80 en 83, ou encore U2 à Torhout-Werchter en 85,
http://blog.sonuma.be/torhout-werchter-rock-festival/

120 000 personnes dans un champ apercevant ça et là 4 lilliputiens irlandais, il ne fallait pas etre regardant sur les effets pyrotechniques à l’époque ;)

Répondre
guffanti

Pour ceux qui ne serait pas au courant et pour ceux qui ne le connaissent pas encore l’ami Stroubidoul a remis ça!!! Aprés 4 mois de dur labeur le DVD du concert du 18 Septembre 2010 pourra étre télécharger a partir de demain soir et dans quelques semaines on pourra méme se fournir le DVD en blu-ray avec une belle pochette et un titre de circonstance  » allez c’est parti ». Pour plus de renseignement allez voir sur : U2paris2010.blogspot.com Désolé je suis nul mais je n’arrive pas a mettre directement le lien.

Répondre
yeah

je n’avais pas lu cet article, je l’ai vu ailleurs et j’avoue, mea culpa, que je ne suis pas allé plus loin, donc ce que j’ai dis avant toi tombe à plat sur ce point là. Tu m’éclaires sur ce coup, bien que d’une manière générale je reste convaincu que il y a là une ambiguité et que celle-ci me pose problème

Répondre
Cyril

yeah, ça n’entrera sans doute pas en ligne de compte dans ton raisonnement, que je comprends et respecte, mais tout ce que raconte 20 minutes est une connerie. Si Elevation Partners est une entreprise sans aucune crédibilité sur les marchés, ils n’ont pas gagné cette somme grâce à facebook. C’est un montant fictif estimé sur les parts de la société que possède Elevation Partners et qu’un potentiel racheteur voudrait bien leur donner.
Donc non Bono n’a pas gagné 600 millions d’euros l’an dernier.

Répondre
yeah

et j’avoue que cette schizophrénie commence sérieusement à me courir, pour le fan que je suis, avec les opinions qui sont les miennes,cela devient de moins en moins défendable.

Répondre
yeah

je trouve que cela interpelle de vouloir sauver l’humanité, notamment en luttant contre la pauvreté, et d’avoir les mains dans la finance internationale via un fonds d’investissement. Alors peut-être que ce fonds a une ligne de conduite éthique (même si cela devient vite intenable), mais quand même, moi en tout cas cela m’interpelle.

Répondre
guffanti

Au fait !!! Je viens d’apprendre que le dernier membres de U2 qui été encore sans enfant vient d’étre papa d’un petit garçon. Félicitations, donc, a Adam qui découvre la paternité a 50 ans.Félicitation surtout a la maman qui et Française.

Répondre
carlos

C’est 20 minutes suisse, il s’agit de francs suisses

Répondre
Christophe

C’est drôle l’article de 20 mn parle de francs… L’Irlande serait donc sorti de l’euro et passé au franc…

Répondre
manthom

ben alors le modérateur vous me surprenez mon commentaire était si nul que ca ?

Répondre
manthom

Elevation partner pas Bono, non ? … Popol a bien réussi son coup (cette fois ci) mais gageons qu’il ait un rapport à l’argent qui nous échappe. Ma seule attente est le prochain album, alors avec un peu de chance il investira dans une maison de disque et la galette coutera 5 euros, mais vraiment, moi facebook je m’en fous.

Répondre
Serge

à nous vendre….

oh que je suis méchant

Répondre
guffanti

A nous donner musicalement, bien sur;

Répondre
guffanti

@yeah: J’avais compris ton message et je ne te visais pas du tout. Je voulais juste dire que j’écouterai encore U2, quoi qu’il fasse dans vingt ans mais je reste persuader qu’ils ont encore quelque chose a nous donner.

Répondre
yeah

je ne renie rien, je ne lâche rien non plus, j’irai quasi-certainement acheter le prochain disque et celui-ci m’entrainera sûrement vers un nouveau concert, mais seule la nostalgie m’anime maintenant, c’est la seule chose qui me raccroche à eux.

Répondre
varia

Excellente année 2011 à tous, et aux Paddies aussi ! (je ne les lache pas ^^)

Répondre
guffanti

Salut a tous!! je vient de rentrer alors avant d’aller me coucher je vous souhaite a tous une bonne et heureuse année 2011.Une trés bonne santé et permettez moi un petit conseil ou si vous préféré une sorte de résolution a tenir pour cette nouvelle année: Ne jamais,je dit bien ne jamais renier ce que vous avez aimer. Bonne nuit a tous( faut dire que j’ai pas mal de grammes actuellement)

Répondre
Sebsystem

Vous verrez ils vont nous étonner en 2011 au US…

Répondre
yeah

Bonnes fêtes en retard….
Assez juste, bien que je me place de plus en plus dans la catégorie des grincheux ultras, de sorte que je ne sauve pas grand chose de cette année 2010 sur le plan u2esque.

Pour moi ce groupe est clairement fini (ou quasi), il est à ranger avec les pierres qui continuent à rouler mais n’ont plus rien à dire elles aussi. Ce qui sauve ce groupe c’est sa sincérité je trouve, le fait d’être encore la formation originelle et d’arriver à donner l’illusion (peut-être est-ce vrai après tout) qu’ils y croient et nous avec. A part ça, je ne vois rien qui permette de voir le futur autrement que sur la pente dans laquelle le groupe est embarqué depuis un petit moment déjà. Soit on aura du formaté, soit du non formaté mais que le groupe reniera dans la foulée. Résultat: des lives formatés.

Voilà, ça fait longtemps que je porte une adoration sans limite au quatuor dublinois, mais là ça touche à sa fin. U2 est un groupe du passé et mon amour pour lui aussi.

Répondre
Marco

Sans oublier la transition Crazy/Sunday…

Répondre
Vincent

« Supprimer les ultimes – et infimes – références au Maroc, pour cause d’islamophobie persistante »

Ouais, ouais, ouais … Sucking rockandroll fait dans la facilité journalistique maintenant ?

Répondre
guffanti

JOYEUX NOEL A TOUS!!!! Pour moi , heureusement je ne vais pas trés loin pour le réveilon a peine 2km. Depuis ce matin 8h il neige. il a du tomber 10 a 15 cm pour l’instant, ça n’arréte pas. Vive le nord est, vive la lorraine et vive la moselle:)

Répondre
Space

Bonjour, ça fait un bon bout de temps que je lis vos critiques et je vous trouve assez dur avec le groupe. Regardez les points positifs de cette année :
-Une setlist qui n’est jamais la même d’un soir à l’autre.
-L’apparition de 6 inédits, du jamais vu sur une tournée de U2.
-Le retour de titres que l’ont croyait oubliés comme Hold Me Thrill Me Kiss Me Kill Me, Mothers Of The Disappeared, Scarlet, Love Rescue Me (qui était improvisée à Perth d’ailleurs!) , One Tree Hill, Spanish Eyes…
-Des classiques comme Desire, Angel Of Harlem, All I Want Is You ou Bad qui ont été si peu joués cette année que lorsqu’ils le sont on les apprécie beaucoup plus..
-Un Miss Sarajevo superbe pour nous montrer que la voix de Bono est à nouveau là..
-Un U2 que l’on sentait heureux de jouer, d’être là à chaque concert..

Alors il est clair qu’il y a de grosses lacunes et je suis le premier à regretter la disparition de No Line On The Horizon, la version acoustique du titre éponyme qu’ils n’ont joué qu’un soir étant superbe, je m’attendais à ce qu’ils la rejouent.. Eh ben non. J’aurais aimé revoir Unknown Caller et Breathe aussi, peut être pas tout les soirs mais au moins de temps. Je ne comprends pas comment un aussi bon album a pu être enterré aussi rapidement.
Sinon je suis d’accord avec vous aussi sur le retour de Pride qui est de trop je trouve mais il faut voir aussi que lorsqu’ils la jouent c’est en général dans des villes où ils ne sont pas passés depuis longtemps voir jamais donc forcément on a une setlist plus Best Of..
Il faut aussi voir que les gens qui vont à un concert de U2 ne sont pas tous des fans de U2 comme vous et moi et qui malheureusement ne connaissent en général que les classiques et les tubes..

Répondre
thandor

Je réfléchis comme ca mais rien que les concerts hollandais sont traditionnellement un cran au-dessus du reste de l’Europe (hors Irlande).

Répondre
thandor

« Eh puis il faut voir au delà de 2010, un tel constat se jauge sur l’ensemble d’une carrière. »
Même chose, sur l’ensemble de la carrière, ce raisonnement ne tient pas. Alala ce satané chauvinisme français… ^^

Répondre
Ilujni

Joyeuses fêtes de fin d’année à tous chers suckingrockandroller !

Répondre
Cyril

@thandor : mentionnant Zurich comme le moment où la tournée a basculé, je n’ai pas jugé nécessaire de le faire à nouveau dans cette liste. Quant à Bruxelles, par ordonnance du tribunal je ne peux plus me prononcer sur ce satané peuple…
Eh puis il faut voir au delà de 2010, un tel constat se jauge sur l’ensemble d’une carrière.

Répondre
Joshua

Tout à fait d’accord avec l’article. Il y a beaucoup de déception, beaucoup trop sans doute, mais les frissons que ces quatre irlandais m’ont donné le 18 septembre me pousse aussi à leur donner leur chance pour 2011. Croisons les doigts pour le nouvel album. Je pense que c’est en effet un moment crucial dans la carrière de U2.

Répondre
thandor

« L’Espagne, L’Italie, La France, l’Angleterre, l’Allemagne résonnent autrement dans le cœur de ces quatre types aux incessants besoins de challenges. Pour les autres, sauf soir d’enregistrement, il faudra se contenter du minimum syndical. Cruelle réalité.  »

Ca me fait rire, parmi les meilleurs datent européennes on compte pourtant plus sur Zurich et Bruxelles. Paris a eu pendant ce temps 3 prestations classiques et l’Angleterre fut même reniée cette année.

Répondre
Pascal

C’est la période des voeux et des bonnes résolutions.
Sur l’ensemble du papier, nous sommes en phase Cyril.

Répondre
tatapoum

tres bon papier moi qui suis (ou qui etait un adorateur plus de 23 ans) suis un peux decu en fait je crois que cette tournee aurais du se faire en salle les mecs devraient de en temps venir sur ce cite et se poser des questions sur un tas de choses mais bon ils meritent quand mème une derniere chance bonnes fets a vs tous et que nos 4 amis sachent a nouveau nous surprendre

Répondre
guffanti

Moi je trouve la conclusion juste et je rajouterai que le prochain album va étre crucial pour le groupe. C’est a dire, comme le dit cyril »ils vont nous botter le cul » et nous sortir une merveille d’album et on aura plus qu’a s’incliner ou alors ils vont prendre une direction musicale qui risque de decevoir certains fans mais cette fois ce sera certainement la deception de trop.

Répondre
Tery

Mouais, je ne suis pas vraiment d accord avec la conclusion, bien trop complaisante a mon gout :)

Répondre

Ajouter une réaction

Gagnez du temps en vous connectant à votre compte Sucking Rock And Roll.
Ceci vous permettra de ne pas saisir vos nom, adresse e-mail et site internet à chaque commentaire.
Vous pouvez également créer un compte si vous n'en possédez pas.
Se connecter Créer un compte