Un autre visage

, par bert 47 commentaires

On a tout entendu. Blasés, aigris, bourgeois, on s’est fait insulter, et pas seulement ici. Pourquoi ? Parce que du haut de nos quinze concerts du Vertigo Tour, nous avions osé manifester nos doutes. Nous avions osé remettre en question la vieille conviction qui veut que U2 soit le plus grand groupe de rock ‘live’ du monde. Nous avions osé parler de notre ennui du 10 juillet ou de celui du 5 août. Nous avions osé exprimer nos déceptions en première page d’un site de fans.

Un vrai scandale. Nous avions blasphémé. D’ailleurs ce site, n’ayant pas d’autre vocation que d’être notre tribune, était devenu infréquentable pour la plupart des fans absolus. Ceux qui ne supportaient pas qu’on puisse nourrir des regrets ou des craintes après la prestation estivale des irlandais. U2 Neophobia était devenu cet anti-site de fans dont le fonds de commerce était de cracher sur le plus grand groupe de rock du monde.

Tout cela n’était pas qu’une question de setlist. C’était plus profond, plus douloureux, l’impression que U2 n’y était plus, qu’ils enchaînaient les concerts sans plaisir, sans envie, sans imagination. Nous faisons partie de ces privilégiés qui ont pu casser leur tirelire pour s’offrir une tournée inoubliable et rencontrer U2 aux quatre coins du monde tout au long de l’année 2005. Nous n’avons pas de légitimité à juger un concert plus que les 50 000 autres personnes y ayant assisté. Par contre nous avons la chance de pouvoir avoir une vision globale de l’évolution de la tournée. Et c’est de toute façon dans ce contexte que nous avons parlé du Vertigo Tour. Enfin tant qu’on en a eu envie.

Car l’expérience niçoise fut de trop. Plus envie de parler de ça. Depuis la fin du mois de juin, la tournée avait pris un virage très décevant. U2 offrait toujours la même chose, il n’y avait tout simplement plus rien à dire, ni dans le positif ni dans le négatif. La fin européenne du Vertigo Tour respirait le néant, le non événement. Malgré la ressortie de vieux titres entendus et réentendus, malgré les efforts programmés pour l’enregistrement d’un DVD, malgré les attentes (jamais récompensées) d’un sursaut d’orgueil ou d’énergie, la tournée était terminée depuis longtemps. Depuis Dublin 3 sans doute.

Alors plus rien. Des interrogations peut-être. Celle de se demander s’il n’était pas temps de revendre ces billets pour le Leg 3. Celle de se demander si U2 était encore un groupe capable de nous faire vibrer, ou si Bono était encore concerné par son métier. Voilà qui aurait pu une nouvelle fois éveiller l’animosité de nos détracteurs. Mais cet article n’a pas vu le jour. Pas plus que la synthèse du Leg 2 que nous préparions. C’était tellement vain.

Et puis U2 est reparti en tournée, en Amérique du Nord.

Toronto, Chicago, Minneapolis. En trois villes et 7 concerts, U2 a enfin montré ce qu’on a attendu de lui pendant trois mois en Europe : le plaisir d’être sur scène. Et ça change tout. Des concerts enlevés, différents chaque soir à la fois dans le choix des titres que dans la façon de les jouer et de communier avec le public. Des sourires, des innovations, de la créativité, du respect aussi. U2 s’amuse, invite ses potes sur scène, et joue du rock. Ce rock qui donne des frissons lorsqu’on entend cette version encore hésitante de ‘Crumbs From Your Table’, cette prestation totalement déstructurée et bordélique de ‘Discothèque’, ou encore ce ‘Walk On’ foireux mais tellement jouissif. Personne ne s’attendait à entendre ‘Fast Cars’, ‘The First Time’, ou ‘In A Little While’. Personne n’imaginait que ‘The Ocean’ s’installerait durablement dans la setlist ou que ‘New Year’s Day’, ‘Zoo Station’, et ‘The Fly’ seraient mis de côté.

Bons ou mauvais, ces choix sont courageux et traduisent un état d’esprit qu’on n’espérait plus. Le groupe a repris le goût du risque, celui d’essayer de faire du neuf pour le plaisir de ses fans et pour son propre plaisir. Celui de foutre le feu à une audience autrement qu’avec de vieilles ficelles usées !

Sans pourtant y avoir assisté, beaucoup de fans ont senti la différence, quelque chose a changé entre le 14 août et le 12 septembre. C’est tellement criant que ça devrait vite nourrir une certaine jalousie sur le vieux continent. La même qu’en 2001.

Nous ne chercherons pas d’explication quant à savoir pourquoi c’est si différent là-bas d’ici. Du moins pas tout de suite. Nous ferons juste nos valises avec bonheur et excitation quand il s’agira, dans quelques jours, de nous envoler pour la Big Apple. Là-bas nous verrons le U2 qu’on aime depuis 10, 15, ou 20 ans. Celui qu’on a entraperçu sur le Leg 1, mais qui bizarrement n’a pas souhaité traverser l’Atlantique cet été.

Discussions

47 commentaires ont été publiés pour cet article.

Cyril

Eh c’est bien de relancer ce vieux billet de l’ami bert :-)
J’en veux plus Denonciator, fais nous mal !!!!!

Répondre
bert

ça dénonce, ça dénonce !

Répondre
Dénonciator

Votre site est de la merde…Vous bavez sur les plus grands alors que vous n’êtes rien….

Répondre
melandria

Ah et encore un truc, c’est vraiment bien qu’un site comme celui-ci existe ! Faudrait envoyer les critiques au groupe, peut-être que cela les aideraient parce qu’il est vrai que les autres sites sont trsè "Gloire à U2, Gloire à U2".
Ah et puis encore, j’ai réécouté les Zutons (1ère partie à Nice), et franchement, je les trouve très bon

Répondre
melandria

Bon on en revient toujours à la même chose, quoi. Comme la plupart d’entre vous, je n’ai pas de quoi me payer plus d’un concert, alors autant dire que j’ai plutôt apprécié celui que j’ai vu à Nice.
Cela dit, en lisant les divers messages des fans sur U2.com, il est vrai que les concerts Amérique/Amérique du Sud avaient l’air plus intense.
Anyway, Nice reste un très grand souvenir pour moi, quand j’y repense j’ai des frissons qui me parcourent le corps (ça c’est l’effet Bono ) :))
Bref, peut-être que Bert à raison, peut-être que U2 était moins performant ce soir là, mais moi j’en ai retiré un plaisir intense et c’est tout ce qui compte (en tout cas pour moi)
Bien sûr, Bert, si tu veux m’emmener avec toi sur les prochaines dates en Australie, histoire que je me fasse une idée, y’a pas de problème (oui mais il faut que cela soit toi qui paye le tout bien sûr).
;))

Répondre
bobyU2

Et bien si U2 est a la hauteur moi aussi je suis aller a Nice et j’ai trouvé ce concert genial.
C’est vrai je suis aussi aller a Paris (10.07.05) donc le faite d’avoir un stade couvert ( donc caisse de raisonnence a en attrapper la chair de poule )et a Nice un stade ouvert il n’y a pas la meme ambiance (heureusement que je me trouvé juste a coté de la scene coté droit) avec 12 h attente a 40° merci pour le bronzage .
Mais de toute facon U2 est solide car c vrai sa fait quand meme 25 ans qu’ils nous font rever et sa ils n’y a pas beaucoup de groupe qui dure depuis 25 ans et sa il ne faut pas l’oublier.

Répondre
scully_age

ah U2…ce groupe aura fait partie de lui encore cette année !
pour ma part, j’ai donc assisté au concert du 05/08 à Nice, j’ai eu quelques craintes avant d’y aller car une amie m’avait parler du concert de paris…en fait, elle disait que Bono se la "jouait" trop dans l’humanitaire, avec la demande d’envoi de sms, son bandeau autour du front représentant les différentes religions…donc je me suis zut mon premier concert de U2 ne sera pas à la hauteur des espérances que je m’étais fixée…?

eh bien détrompez vous ! ct GEANT et franchement même si Bono a quelques fois mis l’accent sur le côté humanitaire, rien a entaché le concert en lui même, seul bémol, nous étions trop loin de la scene et le stade, je sais pas pr vous mais on aurait dit qu’il était en pente, et du coup, petite comme je suis ben j’ai pas pu voir les têtes de U2man !
heureusement la technologie est là, on peut la critiquer mais heureusement que les écrans géants étaient là !

à U2 je dis donc AMEN et qu'(ils nous fassent encore rêver avec leur paroles et mélodies !

Répondre
bert

Je vois pas en quoi je baisse mon pantalon…

J’ai aucunement changé d’avis sur le leg 2 et j’assume pleinement les critiques que j’ai faites à l’époque… Mon avis est différent (comme depuis le début) sur les leg 1 et 3, c’est tout.

Répondre
wil40

en tout cas bert , ton discours change a rapport a cet été ….. et cela me montre a quel point c est a chacun de se faire sa propre opinion en ce qui concerne leur concerts . j avais reagi a ton reportage cet été , en negatif bien sur , et la je m apperçoit que ton discourt n est plus le meme , si j etais aussi mauvaise langue que toi cet été , je dirais que tu as eu peur de perdre beaucoup de fans sur ce site comme tu le dis , et tu as eu peur de leur reaction , en deux mots tu rentre dans le rang en apaisant la situation en disant beaucoup de bien sur le leg 3 , je pense que pour u2 c est pareil tout est reflechi , " heureusement " , et eux aussi ont un bisness a garder , je suis fan depuis 1982 et je sais qu ils ne font plus çe metier pour la gloire !! bizarrement ils ont été comme toi victime de sevère critique , mais eux n ont pas baissé leur pantalon comme tu le fait , tu comprend maintenant pourquoi c est le plus grand groupe du monde !!! et pourquoi tu a été critiqué sur ton article …. la reponse est qu il faut faire plaisir a tout le monde , surtout au fan sur un site de fan

Répondre
Blinding Lights

Je suis persuadé que U2 a le même plaisir à jouer en Europe qu’en Amérique du Nord.

Selon moi, la problématique de la set-list sans surprise et de l’ambiance "ordinaire" des concerts du leg 2 est peut-être purement technique. Le groupe bénéficie peut-être de moins de latitude artistique lorsqu’il joue dans des grands stades. Souvenez-vous de Pop Mart : la setlist n’avait pratiquement jamais changé!

Les fans européens devraient souhaiter que U2 occupent des arénas la prochaine fois. Et que le groupe leur en donne plus, de concerts! Car s’il y a une injustice, c’est bien celle-là : le nombre indécent de concerts donnés en Amérique du Nord! Il y a plus de shows à New York et Boston qu’en Grande-Bretagne!…

Répondre
I will follow

Oui, nous avons vu quelques concerts avant U2, certains différents, d’autres de même taille et pour parler de ce qui est comparable, un certain Bruce Springsteen semble faire référence en la matiére, avis que partage d’ailleurs un de ses fervents admirateurs, un certain Bono pour ne pas le citer..Je me rappelle les commentaires d’un "roadie" que j’ai cotoyé il y a quelques années, il faisait référence au plus grand groupe du moment, les Rolling Stones, et ô déception suprême, me racontait l’absence totale de conviction qui animait le groupe au moment de monter sur scéne, avec un irrespect du public assez prononcé…Au final, je pense que nos Irlandais s’en tirent assez bien, mais attention, la banalisation peut les guetter et c’est ce qui nous inquiéte tout compte fait…

Répondre
Bono19

A la suite de cet article, je pense que c’est simple celui qui a écrit l’article et ceux qui sont d’accord avec cet article, je pense qu’ils devraient aller voir ailleurs au lieu de passer leur temps à critiquer sans arret.
Je veux bien avoir un esprit critique mais parfois c’est exagérer.
De plus, aller voir les autres tournées, vous verrez bien votre douleur…

Répondre
Cyril // U2Neophobia

lol Serge…décidemment, que d’innovations :-)
special big up à ceux qui fleurissent ce site de leur plume léchée !!!

Répondre
vincent@75

Merci Serge pour cette précision ! Et moi qui pensait que Vertigo Tour était visuellement une tournée Best-Of dont les références les plus anciennes remontaient au ZOO TV Tour ….

Répondre
Serge

Cyril : "…Bono a toujours boire un verre d’eau et à en jeter le contenu au moment d’Electric Co" – je viens de me mater SF 81… il le fait déjà, au même moment :-)

Répondre
fanchu2

Bonjour a tous!!!!

Je souhaitais réagir acette article en vous félicitant de votre franchise.
En effet, je surfais sur le forum de u2achtung et la lassitude commencait a m’envahir…
J’en ai un peu marre de ce cirage de pompes du genre Bono est un dieu et j’en passe….
J’ai assisté au concert du 9 juillet a paris vraiment énorme comme concert mais ma déception est énorme qd je vois les setlists du leg 3, on c pas a quoi s’attendre et cet effet de surprise n’a pas été présent pdt ce leg 2 mis a part Miss Sarajevo….

Vous etes franc et vous avez pas peur de choquer comme mette en ligne le DAT du 9 juillet, que g trouvé enorme, et osé de le mettre en ligne….

Continuez ainsi!!!!

Répondre
vincent@75

A la lecture de certaines réactions de "fans", je me dis que U2 peut d’ores et déjà arrêté la set-list de sa future tournée qui, en application d’un plan marketing savamment élaboré, devrait avoir lieu dans 4 ans et après la sortie d’un nouvel album. On peut donc d’ores et déjà prédire que les nouveaux titres alterneront avec de plus anciens, que Pride (in the name of love) sera enchaîné avec "Where The streets have no name" etc…
Pourquoi changer ? Les soit disants "vrais fans" devraient continuer à remplir les salles ou les stades jusqu’à ce que U2 devienne l’ombre de lui-même, en tous cas un groupe qui tourne en rond et qui se repose sur ses lauriers. Je crois que la plupart des articles et des dossiers de ce site souhaitent apporter une critique constructive sur l’évolution de la carrière de U2 afin que ceux-ci continuent à nous épater et à nous surprendre.
Le doute et la remise en question ont souvent été bénéfiques dans l’histoire musicale : je crois à ce propos qu’il est temps que U2 fasse son autocritique pour la période 2000-2005 comme ils ont pu le faire au début et à la fin des années 90.
Ce n’est pas en sacralisant ce groupe et en se faisant les chantres de la pensée unique que U2 continuera à se surpasser pour atteindre l’excellence.

Répondre
STEPHANENABS

n importe quoi vos articles le concert de nice ete de trop il faut arrete je les ai tous en mp3 et je peux vous dire qu il ce sont defonce a nice alle il ai temps d arrete merci

Répondre
Khalouchou

Julien, Julien,Julien… Que de fautes dans cet argumentaire si peu constructif! Je vois que tu es plus un fan bébête (avec un manque total d’ objectivité qui plus est) de U2 que du Larousse ou du Robert.

Répondre
julien1206

Je trouve ca innadmissible ce que dit Bart a propos de U2 ( cet idiot pour etre poli ). C’est tout a fait normal que U2 change de setlist a tous les concerts du leg 3 car ils jouent dans la meme ville 2 ou 3 fois voir meme plus. Et le plaisir sur scene je vais t’en parler: a Nice c’etait parfait, le groupe entier s’est amusé. Je le sait car j’etais tout devant, un concert geant de plus de 2h et une qualité de voix et de musique parfait. Je me demande ce que tu fou a donné des aussi grosse critique qui sont fausse sur ce site qui est conssacré au FAN DE U2. Un pote a moi est aller au concert de Toronto et il etait aussi a Nice. Il m’a dit que le groupe etait comme a Nice soit parfait. Ils prennent toujours le meme plaisir a jouer devant leur fans et ils le montrent. Alors Bart et tous les autre critiqueurs allez vous faire voir sur un autre site et laissez les vrai fan s’occuper des critiques car vous servez a rien sur ce site. On se fou de vous a chaque fois que vous mettez un article alors arretez le carnage. Bye Bye

Répondre
Cyril // U2Neophobia

staive, mon ami staive, peux-tu, à l’aide d’un argumentaire détaillé, m’expliquer en quoi un show en stade et donc "technologique", empêche un show d’avoir des moments d »improvisation et de la spontanéité. En quoi les choses sont différentes des concerts en salles ? Et pour finir, quelle particularité, toute à fait spécifique aux stades, oblige Bono a toujours boire un verre d’eau et à en jeter le contenu au moment d’Electric Co.

Merci d’avance pour tes commentaires toujours constructifs et pour ta fidélité à ce "non-site" :-)

Répondre
staive

Arg !!!
Vous revoilà ! Mais qui vous a réveillé ?

J’aimerais avoir le pouvoir d’exiger de vous que vous formuliez des excuses pour les abominations que vous écrivez constamment !
J’aimerais avoir le pouvoir de faire fermer ce non-site !

Massacrez U2 d’accord, mais ne vous faites plus passer pour des fans, merci.

Pour que la tournée européenne VOUS réserve plus de surprises, il aurait fallu s’affranchir du show technologique et/ou des stades, il y aurait donc eu beaucoup moins de places et … vous auriez râler ! Cracher !

Répondre
Serge

Mais bien sûr que Nice n’avait pas d’impro – c’était la même bande qu’au SDF – avec les mêmes commentaires de Bono en français – c’est logique – cotcot. Sinon "I will follow", t’as pas eu une peur en voyant X-files ? bref… .on s’écarte du sujet… quand je dis on, je veux dire nous, pas eux, enfin, sans paranoïa

Répondre
Clark

J’apprecie beaucoup les articles et les critiques sur Neophobia. J’ai fait SDF1 et Nice, les deux étaient tres bien, mais j’ai vraiment cru avoir un concert spécial a Nice et ce n’était qu’une copie des autres, pas assez d’improvisations. Mais c’est devenue une choses tres rare chez U2 (l’impro), surtout en europe. Mais bon de toute façon les places se vendent bien alors…

Répondre
bouba

primo eurodisney c pas mon truc, ensuite les ratés (nombreux) de bono sont la pour prouver le naturel des concerts (souviens toi de las vegas au popmart ou ils ont du recommencer un morceau)
apres chacun est libre de penser ce qu il veut

Répondre
I will follow

Je ne sais pas s’il s’agit de critique "en bois" d’évoquer finalement les petits trucs des musiciens pour palier à des pannes en fin de compte normales, il me semble plutôt sympathique de s’attarder sur leurs techniques. Je rejoins l’idée que le concert auquel j’ai assisté n’avait pas de bandes de soutien ou autre artifice, mais sincérement, il faudrait être une vrai poule pour croire au miracle du live sur une bonne centaine de concerts..mais certains adorent également Eurodisney, alors…

Répondre
bouba

faut arréter ce débat en bois sur le play back….. c’est complétement ridicule, tout le monde voit bien et entend que bono ne fait pas du play back, il suffit de voir la tournée elevation et sa voix catastrophique, ou sarajevo comme dit serge….la tournée vertigo est certes monumentale mais ils sont entrainés quand même, et bono sur le leg 1 a eu quelques ratés au niveau de la voix…..alors critiquer le contenu, la prestation ok c est constructif, mais les critiques en bois STOP

Répondre
Serge

Très belle argumentation – C’est justement parce que l’on connait les problèmes de voix de Bono, les tendinites de Larry et les ratés d’Adam qu’on oubliera pas que ce n’est pas du playback. J’imagine bien Bono se faire chier dans l’après-midi d’un septembre 97 par exemple à enregistrer une piste voix minable pour le playback du soir à Sarajevo…

Répondre
I will follow

Cher Cyril, je suis parfaitement admiratif du travail de U2 et de sa créativité, largement épaulée par des Brian Eno ou Daniel Lanois, mais je n’en suis pas moins pragmatique: plus de 100 concerts, des heures de prestations et pas de petites faiblesses vocales ou musicales ? Non, c’est physiquement impossible et nécessite, comme dans le sport, un petit "coup de pouce" de temps en temps. On connait les problémes de voix de Bono, les tendinites de Larry, les ratés d’Adam et ce qu’ils ont fait pour la tournée Vertigo est tout simplement un Hymalaya du rock. Par le passé, d’autres groupes ont utilisé ces arfifices pour terminer leur tournée(Rolling stones, etc..) Pour ma part je serais curieux de comparer quelques vidéos et bandes son mais je vois le mal partout..En toute honnêteté, le nombre de concerts et leur taille réduit considérablement leur qualité, mais la perfection n’est pas de ce monde et j’ai finalement fait comme tout le monde à NICE en révant à ces stars du rock…

Répondre
Mounttemple

Bien vu Kalouchou….Le fait d’assister à de nombreux concerts, de U2 ou d’autres d’ailleurs, autorise une finesse d’appréciation, qui touche certains détails de la prestation…
Une interrogation me vient?
Qu’a U2 de si différent des autres groupes, pour ravir autant de fans?
-un son reconnaissable qui associe harmonie et énergie
-une complicité sans équivalent entre les membres du groupe, taillée à l’épreuve des coups durs, comme du succés toujours plus envahissant
-en live, la capacité de tout donner à son public, de faire "One" avec chacun d’entre nous.
-deux monstres sacrés, chacun dans leur genre: Bono et the Edge
-être irlandais, c’est à dire avec des vertus de fighting spirit.
Au plaisir de recueillir les sentiments de chacun sur ce sujet!!!
Merci à vous U2 Neophobia!!!
Mounttemple

Répondre
Cyril // U2Neophobia

Alors pour le coup "i will follow", c’est à mon tour de te demander des précisions ?
Car si je n’affirme pas qu’il n’y a pas de playback (même si j’en doute fortement) ou même clairement des samples durant certains titres (là, oui), j’aimerai savoir ce qui te permet d’être si affirmatif.

Répondre
I will follow

Non, le play back n’existe pas, c’est bien connu…Tout comme une extinction de voix au bout de X concerts remplacée avantageusement par un choriste doué ou une bande son bien calée…Allez, continuons à croire au Pére Noël et tout ira bien….

Répondre
Khalouchou

Salut à tous tout d’ abord. Débat interessant en d’ une part les "blasés", et d’ autre part les "ravis"…
Pour ma part je suis fan de U2 depuis 10 ans et il me paraissait inimaginable de pouvoir les voir un jour sur scène. Sauf que cette année ça a été possible pour les 2 SDF. J’ attendais énormément de ces deux concerts. Et je pense avoir été bien servi, parceque bien placé, parce que j’ ai pu approcher Bono et Larry, parce que le set list m’ a convenu même si j’ aurais préféré quelques changements substantiels et non anecdotiques entre les deux dates.
Maintenant quid de la critique? Parce qu’ il est vrai que adorer sans critiquer n’ est pas très constructif, et les meilleurs fans sont à mon sens les plus critiques, n’ en déplaise aux fans qui ne critiquent jamais, et même si moi non plus je ne suis pas forcément d’ accord avec tout ce qui a été dit sur le site. Il n’ empêche, je respecte complètement les points de vue, fussent-ils acerbes, dans la mesure où ils se basent sur des faits avérés, et par l’ expérience de multiples concerts de ces prétendument blasés.

Pour ma part, j’ ai été ravi des deux concert auxquels j’ ai assisté, mais je n’ en ai fait "que" deux. Aors évidement, c’ est moins facile pour avoir un regard objectif construit sur de multiples expériences U2esques. Alors, ne parlons plus de gens blasés qui seraient des éternels insatisfaits. Ne voyons pas leur regard comme étant celui de "LA VERITE", mais comme celui de gens dont l’ expérience U2 est sans doute un peu plus poussée, et qui ont vraissemblablement plus matière à critiquer.

Que ceux qui ont été satisfaits soient heureux de l’ être, et puis voilà. S’ ils ne veulent pas de critiques, qu’ ils ne lisent pas ce qui parait sur ce site et ne le fréquentent plus.

Pour ma part, je serai toujours avide des critiques d’ autrui, parce que rien ne me ferait plus d’ ennui que de lire sans cesse ; U2 c’ est génial, 0 défaut, c’ est les plus beaux les plus forts les meilleurs, bien que je le pense…très souvent!

A plus!

Répondre
Cyril // U2Neophobia

jayce, tu as 100% raison, la majeur partie du public est probablement satisfaite du concert – unique – qu’elle a vue…mais, car il y a un "mais", nous ne faisons pas un site "grand public", nous faisons un site pour des fans. Ce qui veut dire des gens plus impliqués dans la tournée, plus informés et normalement plus amènes de critiquer (positivement ou négativement) le groupe, car ayant une vision plus globale qu’un seul et unique concert.

Par contre, tu te trompes, notre travail (quoique je parlerais plutôt de plaisir) n’est pas de critiquer, mais d’exposer des points de vus qui apporte le débat.

Répondre
jayce12

pour cyril : je n’ai jamais mis en cause le fait que vous ne faisiez qu’informer !! et je vous dit merci pour toutes ces précieuses info…je dis juste que c’est facile de critiquer( même si vous faite votre job), on ne connait pas tout les rouages d’une tournée giganteste comme le vertigo tour…
et je le répète encore une fois (quite à passer pour une emmerdeuse) mais pour un spectateur lamba qui n’assiste qu’à seul un concert, le show et la prestation de mes irlandais préférés reste exeptionnelle quoi qu’il arrive…
voilà ça c’est fait!!

Répondre
gonzo76

dans l’ensemble je suis assez d’accord avec le point de vue exprimé dans cet article, oui U2 s’est effectivement moqué de ses fans cet été, cela dit on ne peut pas dire qu’ils se soient foutus du public en général, ils ont toujours fait preuve de professionalisme et n’ont jamais livré de prestation moyenne ou "laché l’affaire" ne serait qu’un soir, l’énergie était bel et bien présente à chaque fois….là ou il y avait foutage de gueule c’est d’un point de vue artistique livrer les 3/4 des concerts européens "emballé pesé" avec pratiquement le mème set et les mèmes guimmicks aux mèmes moments chaque soir, sans la moindre petite variante au niveau de l’interpretation c’est manquer de respect aux fans qui suivent ce groupe depuis 15 / 20 ans pour certains, s’ils avait donné le concert du SDF2 ou celui de Nice à Dublin ou Boston, ils se seraient fait démontés en bonne et du forme par les locaux…

Répondre
Atomic Mofo

Je cite :" Le play back n’est il pas utilisé sur de telles tournées ?"

N’ avons nous pas là un constat vraiment "primaire" et dénué de sérieux??

Répondre
I will follow

Je reste un peu dubitatif vis à vis des critiques de Cyril ou Bert, la critique est aisée mais l’art est difficile…Je suis avant tout curieux de connaitre le parcours personnel de ces anonymes du web… professionnels ? amateurs ? journalistes masqués ? Parlez nous plutôt et avec un peu plus de détails de la musique de U2 telle qu’elle a été conçue et non d’un show qui finalement a donné ce qu’il devait donner après une telle série de prestations…Par exemple: n’y a t’il pas quelques "artifices" pour palier à une défaillance de Bono ou l’un des musiciens du groupe ? Le play back n’est il pas utilisé sur de telles tournées ? Bref, on attend tous des réponses, non des constats primaires..

Répondre
Cyril // U2Neophobia

Mais ce que vous semblez ne pas comprendre jaice et bouba, c’est qu’on ne passe pas dans les rangées avant le concert en disant aux gens que ce qu’ils vont vivre sera médiocre !!
Nous donnons notre avis sur notre site que chacun est libre de visiter et ensuite d’y participer, sans aucune censure, même lorsque l’on a été insulté.

Alors, oui, nous le maintenons, U2 s’est moqué du monde pendant deux mois (ou presque) ! Pourquoi ? Bonne question, et cela fera l’objet d’un futur article. Mais en tout cas, c’est notre avis, nous ne vous l’imposons pas, nous vous l’exposons ;-)

Une dernière chose. L’écran géant, un problème ? Alorspar quel prodige arrivent-ils à changer les animations sur les rideaux du leg3, en quoi est-ce terriblement plus difficile à faire sur un mur d’image fixe ?
Un problème de motivation, oui, ça, certainement, mais ne me parlez pas de technique !

Répondre
Leelou

Bizarrement je continue de croire que vous n’êtes qu’une bande de blasés ;-)

Répondre
bouba

je suis tout a fait d’accord avec toi…BRAVO
Laissez les gens appréciez LEUR concert, et il faut comprendre qu en stade ils peuvent moins se permettre de changement par rapport a l’écran géant par exemple.
je sais on va me dire dublin 3 mais ce ne sont pas des machines et un concert sans surprise mais maitrisé ça déboite.
NICE m’a mis sur le cul alors que j avais fait les 2 sdf.
en tout cas moi je repete je les prefere en stade (j ai fait bercy en 2001), le show est …..GRANDIOSE

Répondre
jayce12

C vrai que les concert se ressemblaient tous… et alors… U2 fait un concert pour UN public, et pas pour ceux qui ont eu la chance d’aller les voir plusieur fois… Dans ce cas de figure quel est l’interet pour U2 de faire un show différent à chaque date ! Fallait pas rêver !!
Pour ma part j’ai pu, avec une chance incroyable, obtenir 1(seul et unique) billet pour assister à ce qui restera pour moi le milleur moment de l’année : U2 au SdF le 9/07 ! !
J’avais lu les critiques de tous ces gens blasés! ! dsl bert mais faut reconnaitre que c vrai…(faut respecter un minimum ceux qui n’ont pa pu avoir de billet), mais j’avais décidé de ne pas prendre au sérieux toutes ces remarques, d’être vierge de toutes critiques…j’ai eu raison ! ! le soir du 9/07 au SdF j’ai pris un pied d’enfer ! j’ai kiffé grave comme disent le djeun’s… !
Bref j’avais décidé que mon premier concert de U2 devait être inoubliable et il l’a été…même s’il est vrai que j’aurai aimé qu’ils joue telle chanson à la place d’une autre…mais c’est pa moi qui décide c’est eux…et pour cet "unique" concert ( je le répète encore…) ils m’ont fait vivre quelque chose de magique et c’est ça l’important !!
Ensuite, s’ils vous semble que nos 4 irlandais sont un meilleure forme pour le leg3 c’est peut-être grace au repos qu’ils ont eu. et pour le show c’est pareil, ils ont pris le meilleur et changé ce qui n’allait pas…on ne va pa quand même leur reprocher de ne pas changer de show à toutes les dates alors qu’ils n’avaient même pas une semaine entière de repos pendant la tournée en europe. Ce ne sont pas des sur-hommes !
Ne vous inquiétez pas j’ai bientôt fini… je me souviens aussi de remarque pour le prix des billet. je reconnait que c’était un peu cher mais bon en ne faisant qu’1 seul concert ça allait ! !…. juste une petite remarque : Dubosc passe pas loin de chez moi, dans une salle, ma foi, pas terrible, qu’il n’y a ni une scène de folie, ni d’éclairage, ni un staff énorme…et la place coûte entre 34 et 38 euros… où est la démeusure, je me le demande…
Pour finir (j’en vois déjà qui disent ouf !) j’en reviens juste un peu au chanceux qui ont fait plusieurs concert et qui se permettait de critiquer tout et n’importe quoi : ma cousine et son mari auraient tué pour aller voir U2, malheureusement ils n’ont pa réussi à avoir de billet ( et c’est pa faute d’avoir essayer), j’ai même cru qu’ils allaient me kidnapper et me piquer mon sésame…Bref tout ça pour dire qu’ils étaient fou en lisant toutes les critiques, remarques et autres, en traitant les auteurs de blasés (eh oui encore!) et d’enfant gâtés qui ne savent pas apprécier la chance qu’ils ont. Je sais que ce n’été que de l’information que le site de néophobia en regorge…
Donc pour évité de me faire presque éviscérée la prochaine fois quelque astuce : modéré vos propos, apprécier le moment présent, essayer de vous mettre dans la peau de quelqu’un qui voit le concert pour la 1ère fois ou mieux qui n’a pas pu venir, et pour finir, si les concerts US sont tellement mieux, allez-y ne vous privez pas et n’en faitent aucun en europe, ça donnera plus de chance à ma cousine d’avoir 1 billet!!! ;)
allé sans rancune et vive U2 ;)

Répondre
Cyril // U2Neophobia

Nos critiques estivales n’étaient pas liées qu’à la setlist, je vous propose de relire notre article au sortir du SDF, vous y retrouverez les déceptions sur la motivation et l’implication dont parle u2fansincey’alongtemps.

Et c’est avec un réel plaisir que nous lisons les setlists actuelles et que nous constatons l’envie et l’énergie retrouvée du groupe. Ce qui nous inquiète – un peu – c’est le pourquoi de cette "pause" européenne et de la suite de la carrière live de U2 sur nos terres (et les siennes). Ceci fera, je le pense, l’objet d’un futur article de U2 Neophobia…

Répondre
U2fansince83

Ne nous trompons pas sur les critiques faites à U2 Neophobia.
Ici, ca discute ferme et c’est un des seuls endroits du U2web où ca le fasse à ce point. Les discussions du mois de juillet étaient focalisées exclusivement sur la setlist, ce que h’ai toujours trouvé réducteur alors que le vrai sujet était l’implication du groupe qui a commencé à se limiter après le 10 juillet (hors Amsterdam 3… à écouter impérativement).
Je persiste à trouver le site très pertinent dans un certain nombre de cas et à y revenir tous les jours pour sentir l’ambiance du tour. Je ne pourrais pas hélas aller aux US suivre la tournée (y en a qui bosse quand même… ;-)) et c’est un gros regret…
Denier point, je persiste à penser que U2 est le plus grand groupe de rock dans les stades mais que les stades, c’est pas fait pour le rock… Bercy qui est leur minimum depuis 1987 est quand même mieux !

Répondre
olivier92160

Excellente analyse Bert
Je suis tout a fait daccord avec toi, autant le concert du 9/07 m’a enormement plû, autant le lendemain je regardai ma montre ( c’est dire) et en ecoutant les bootlegs des autres dates europeenes, j’avais le meme sentiment de deja vu (plutot deja entendu).
Bref, ce mois de relache leur a permis de se recentrer sur l’essentiel : le plaisir de jouer et c’est bien le principal
Heureux possesseurs de billet du leg 3……….

Répondre
Mounttemple

Si U2 Neophobia n’avait qu’une seule justification, ce serait de permettre à nous tous , qui avons vécu des moments inoubliables en concert avec U2, d’échanger nos impressions, nos ressentis, bref de partager ces moments si exaltants, ou parfois décevants…
N’ayant pas la possibilité de faire comme Bert 15 dates entre Europe et USA, je suis heureux de partager ses observations…rejoignent elles les miennes qui ai assisté à 2 concerts seulement en Europe,(Nice et S Sebastian)? oui, très largement!!
Concernant U2, j’envisage de les voir en Irlande bien sûr, mais surtout en salle type le POP Bercy..quand ce sera possible bien sûr, vu le succés populaire…
Le foisonnement de jeunes groupes de rock me paraît si prometteur que je j’essaie de ne pas rater leurs concerts dans ma région…je suis donc dans la découverte de nouveaux talents, porteurs d’énergie et d’enthousiasme comme seuls les débuts de carrière en prodiguent!!!
Encore merci à Bert et à U2 Neophobia.

Répondre
zoostation

Article impressionnant qui montre où U2 joue sur la Vertigo Tour 2005 comme la meilleure band live de rock ce qui est sans doute l’Amérique du Nord.
En Europe ils ont joué trop "static" et trop prévisible.
Peut-être ce sont les grandes stades qui rendent U2 un peu, disons incertain après une pause Outdoor d’environ 7 ans après la Popmart-tour.

Répondre

Ajouter une réaction

Gagnez du temps en vous connectant à votre compte Sucking Rock And Roll.
Ceci vous permettra de ne pas saisir vos nom, adresse e-mail et site internet à chaque commentaire.
Vous pouvez également créer un compte si vous n'en possédez pas.
Se connecter Créer un compte