October

Aucun commentaire

Octobre, le pire mois de l’année ? October l’album le plus dispensable dans la discographie du groupe ? Si l’on voulait être méchant peut être, car coincé qu’il fut entre le précurseur Boy et la reconnaissance de War. Allons ne soyons pas trop dur, le second exercice est souvent l’étape la plus délicate dans les carrière musicales et cet October, qui n’a pas dérogé à la règle, fut utile pour compléter avantageusement les premières setlists consistantes du groupe. Rien que pour cela et dans nos mémoires, cet album nous est alors plus familier.

A travers le prisme du live et de nos premiers bootlegs – dégotés de la manière la plus énamouré qui soit-, nous pouvons mieux nous réapproprier ce second effort studio, qui a connu diverses pérégrinations. Les délires chrétiens du combo ou la perte de la fameuse mallette contenant toutes les paroles originales pondues par le jeune et fougueux Bono. L’ère du numérique relevait encore de la science fiction digne de Blade Runner.

Tout n’est pas à jeter sur cet album. Et sans lui, point de War abouti, pas de Steve Lillywhite frustré et désireux de renouveler trois fois la collaboration avec le même groupe, chose inédite pour lui à l’époque. Et point de rugosité dans le son. Un titre à retenir en particulier? Pas vraiment. Certains d’entre eux ont ils survécu au delà de 1983 ? Oui parfois, mais rien de mémorable. Alors, un coup pour rien ? Non, car October est l’album qui a permis à U2 de persister, de se sentir insatisfait au point d’aller chercher les vrais potentialités enfouies en eux et sous bon nombre d’aspects encore en jachère. Car Bono, The Edge et leur session rythmique avaient bien le feu sacré, cette foi inébranlable en eux, l’envie d’en découdre avec cette naïveté confondante qui fera paradoxalement leur force. Pour le moment la force d’October permet de lever les premiers doutes, puis quelques obstacles de croissance, pour rendre possible la suite et l’avenir glorieux du groupe, rien que pour cela Rejoice.

A propos de cet album

Deuxième album studio de U2.

Sorti le 12 octobre 1981. Sortie remasterisée le 9 avril 2008.

Enregistré en juillet et août 1981 à Dublin (Windmill Lane studios).

Produit par Steve Lillywhite.

Singles :

  • Fire
  • Gloria

Tournée :

October Tour 1981/1982 (104 concerts).
Ouverture le 16 août 1981 à Dublin (Irlande). Clôture le 7 août 1982 à Turku (Finlande).

Discussions

Soyez le premier à réagir à cet article!

Ajouter une réaction

Gagnez du temps en vous connectant à votre compte Sucking Rock And Roll.
Ceci vous permettra de ne pas saisir vos nom, adresse e-mail et site internet à chaque commentaire.
Vous pouvez également créer un compte si vous n'en possédez pas.
Se connecter Créer un compte