U2 sera-t-il des nôtres à la rentrée ?

, par bert 15 commentaires

Alors que son encéphalogramme est mortellement plat depuis sa défaite aux Oscars, le groupe pourrait enfin revenir sur le devant de la scène à la rentrée avec un nouvel album. Ou bien repartir pour six mois supplémentaires de léthargie. Faîtes vos jeux!

La statistique est impitoyable : jamais U2 n’a laissé s’écouler autant de temps entre deux albums. Bientôt cinq ans et demi depuis la sortie de No Line On The Horizon, une éternité à l’échelle de la carrière du groupe. Mais à la cinquantaine passée, Bono et compagnie ne sont plus tellement pressés. L’envie n’est plus vraiment la même qu’il y a vingt ans, le besoin non-plus, et si on ajoute à cela une bonne dose de peur, il ne reste plus grand chose.

Ils nous avaient pourtant refaits le coup durant la dernière tournée, en nous vendant un possible album rapide, surfant sans doute sur la créativité et l’émulation insolentes du 360° Tour (et de ses setlists best-of). Un serpent de mer auquel on a eu droit à chaque tournée depuis quinze ans. Il y avait cette fois suffisamment de concret (un titre – Songs of Ascent – et quelques morceaux aperçus en live en 2010) pour espérer mieux qu’une simple déclaration d’intention. Mais trois ans plus tard, on peut désormais ranger cet épisode au rayon des grandes impostures dont U2 a le secret depuis les années 2000. Le fait est que le groupe – si tant est qu’il en ait réellement eu l’envie – a vite conclu qu’il avait plus à y perdre qu’à y gagner en sortant un album trop spontané.

A l’heure où l’échec commercial (pourtant relatif) de No Line On The Horizon semble encore vécu comme un traumatisme de l’ampleur de Pop, U2 réfléchit, calcule, et marche sur des œufs comme si son avenir était en jeu. Le prochain album se doit d’être un succès outre-Atlantique et devra par conséquent posséder un tube pop du niveau de Beautiful Day et de Vertigo, taillé pour le matraquage radio. C’est ce que Bono appelle être «pertinent», un concept qui semble être devenu une véritable obsession pour le groupe.

Du démenti cinglant par Bono d’un album pour l’automne dernier (date qu’ils avaient eux-mêmes entretenue dans les médias) jusqu’à la véritable campagne de promotion orchestrée au printemps autour d’Invisible, les événements récents semblent confirmer les difficultés de U2 à se lancer tête baissée dans une nouvelle aventure. Il est tentant de voir en ce dernier single un appât devant préparer un calendrier plus ambitieux. Vu comment le soufflet est retombé, il est probable que sa performance ait refroidi l’entreprise U2 Ltd et ait renvoyé le groupe en studio.

Six mois ont passé. On les devine studieux vu le mutisme total autour du groupe depuis mars. On les imagine passés à concocter ce single qui leur manquait, à peaufiner le mixage de l’album, à préparer la stratégie marketing et probablement un plan de tournée. Ou rien de tout cela.

La rentrée est une période propice pour l’industrie musicale et pour U2 en particulier qui a souvent sorti ses productions à cette période. Les rumeurs sont donc de nouveau au rendez-vous, comme l’an dernier, et comme à la fin de l’hiver. Ici des soit-disant fuites en provenance d’Universal, là-bas un article de presse citant l’entourage du groupe. On veut y croire, et on trouve tous de bonnes raisons de se convaincre que cette fois-ci est la bonne. Chaque rumeur entretient la précédente et conditionne dangereusement la suivante. Même le silence radio du groupe en devient un argument de leur stratégie commerciale…

Mieux vaut vous prévenir : attendez-vous au meilleur comme au pire. Dans quelques semaines nous seront fixés. Si le groupe a enfin l’envie de se lancer cet automne, nous le saurons au plus tard fin septembre avec un single en bonne et due forme. C’est la condition sine qua non. Dans le cas contraire, ceux qui le voudront bien en seront quitte pour quelques mois d’attente supplémentaires.

Discussions

15 commentaires ont été publiés pour cet article.

unforgettableu2

a priori ca semble vraiment credible
ce jour meme une entreprise francaise du nom de concept k design serait en train de tourner un clip avec u2 à nice !
mais bon pour moi ce qui compte le plus est de savoir pourquoi ils auront mis autant de temps
manque d’inspiration,de motivation d’une partie du groupe,peur de l’echec commercial ?
un melange de tout ca sans doute qui va les faire revenir au trop sage leave behind ou au sirupeux atomic bomb

Répondre
THE FLY13

Pourquoi se poser autant de question l inspiration était difficile…
Et puis ils n ont plus rien prouver donc ils s en foutent du temps qu ils mettent maintenant je ne crois pas a un all that bis
Ils ont fait un nouvel album et je pense qu il y aura du très bon
Souvent un accouchement dans la douleur donne de bons albums

Répondre
unforgettableu2

ils n’ont jamais sorti de mauvais album donc c’est vrai qu’il n’y a pas de crainte majeure
simplement une fin de carriere sans relief n’est pas à exclure
d’apres les dernieres infos le debut d’année a été consacré a composer un dernier single pour lancer l’album ce qui veut dire que l’album sera relativement proche d’invisible
et pour moi cette chanson est le symbole d’une musique ni bonne ni mauvaise,totalement aseptisée ou tout est pesé,sous- pesé sans aucune saveur ou grain de folie

Répondre
THE FLY13

On n en sait rien on disait pareil avant no Line…

Et perso j au rien contre un gros tube!:)

Répondre

Ajouter une réaction